Hotel Hengwiller

Vous préparez votre voyage à Hengwiller et la question se pose de savoir où aller dormir ?
Hôtels de chaînes ? Hôtels indépendants ? De luxe ou pas cher ? De charme ou plutôt business ? Le Voyageur du Net essaye de vous simplifier la tâche et vous propose un hôtel réservable sur le site Booking.com.
Vous disposez d'un moteur de réservation pour rechercher les disponibilités en temps réel. Nota Bene : ce moteur interroge la base d'hôtels du site Booking.com, une des offres les plus étoffées du marché ! La carte ci-dessous vous aide à visualiser l'emplacement de chaque établissement (option bien pratique pour choisir entre tel et tel quartier ou tel et tel secteur touristique). Après la carte, vous pourrez voir un listing des différents hôtels avec une première approche par prix et par chaîne. Bon voyage de la part du Voyageur du Net !

La carte des hôtels pour dormir à Hengwiller

1 hôtels à Hengwiller

Chambres d'hôtes Bieberschwanz

Chambres d'hôtes Bieberschwanz

2 rue Holzgasse
67440 Hengwiller

3 chambres, à partir de 47 €

Situé à la lisière de la forêt, l'établissement Chambres d'hôtes Bieberschwanz propose un hébergement en maison d'hôtes, à 15 minutes de route de la gare TGV de Saverne. Implanté dans un jardin, il dispose d'hébergements pouvant accueillir jusqu'à 6 personnes. Le petit-déjeuner comprend des pâtisseries maison. Vous pourrez vous réveiller au chant du coq. Les chambres et les suites sont toutes pourvues du chauffage ainsi que d'une salle de bains privative. Elles présentent des poutres apparentes, tandis que certaines sont équipées de lits à réglage électrique. Du pain, des pâtisseries et de la confiture maison sont proposés pour le petit-déjeuner. Un dîner composé de spécialités traditionnelles et de vins d'Alsace peut être préparé sur demande. Vous serez à 17 minutes en voiture de l'autoroute A4 et à 25 km de l'aéroport international de Strasbourg. Le centre-ville de Strasbourg se situe à 35 km, tandis que le parc animalier de Sainte-Croix se trouve à 60 km.

Résumé des avis des internautes